Radio Suisse Romande interview Cédric Carles : Comment répondre à la crise énergétique?

 

Comment répondre à la crise énergétique?

Notre planète traverse actuellement une crise énergétique sans précédent. Pourtant des solutions existent, il suffit de fouiller dans les archives du 19ème siècle: tramway à air comprimé, moteur électrique, centrale solaire thermique, etc.
Dʹautre part, le projet Volteface, de lʹUniversité de Lausanne et la Romande Energie, a élaboré des scénarios concrets, des outils à la décision, pour changer nos imaginaires, et vivre joyeusement cette transition écologique et sociale.
Avec Nelly Niwa, urbaniste en charge du projet participatif Volteface (2015-2018) et directrice du Centre Interdisciplinaire de Durabilité à lʹUniversité de Lausanne, et Cédric Carles, chercheur designer, co-auteur de “Rétrofutur: une contre-histoire des innovations énergétiques” paru chez Buchet-Chastel et directeur du think tank “Atelier21.org”.
Une émission de Sarah Dirren

Le Monde Sciences présente “les leçons du passé technologique”

Le collectif Paléo-énergétique écrit une contre-histoire de l’énergie en revenant sur des inventions oubliées.

Livre. « Rechercher les innovations d’autrefois pour préparer les solutions de demain », tel est le credo d’un livre, mais surtout de ses auteurs, membres de l’association Paléo-énergétique. Passionnés d’archives et de technologies, ils fouillent dans la littérature ou les témoignages en quête d’idées anciennes, voire de prototypes du passé, autour des questions d’énergie, de sa production, de son stockage ou de son utilisation, ­notamment dans le transport…

Il pourrait y avoir de la naïveté à espérer trouver dans de vieux pots de meilleures soupes que celles existant aujourd’hui. Chacun pense en effet que les technologies qui l’entourent sont le résultat d’une sorte d’évolution inexorable ayant sélectionné les meilleures idées. C’est évidemment faux, tant il existe d’exemples où les succès s’expliquent moins par leur qualité intrinsèque que par des choix économiques, politiques, sociologiques… Il n’est donc pas impossible que des idées ­originales du passé puissent (re) marcher si le besoin s’en faisait sentir ou si de nouvelles technologies rendaient efficace ce qui ne pouvait l’être à l’époque.

Des leçons pour l’avenir

C’est ce que rappelle ce collectif, qui a l’ambition d’écrire une contre-histoire de l’énergie, dont ce livre n’est qu’un des aspects. Il s’engage aussi dans des expositions, des interventions pédagogiques, des conférences et dans l’action, par exemple en diffusant une sono d’extérieur autoalimentée par le soleil ou le pédalage des spectateurs. Leur propos sur l’énergie est nourri de la prise en compte du changement climatique. Et la sobriété, le recyclage, le partage… sont des ­valeurs omni­présentes dans leur livre.

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2018/10/24/les-lecons-du-passe-technologique_5373669_1650684.html

Cedric Carles au micro de RFI, autour de la question, Pourquoi une contre histoire des innovations énergétiques ?

Nos invités du jour, le designer et chercheur Cédric Carles et Eric Dussert (coordinateur de la numérisation des imprimés à la BnF) s’interrogeront autour de la question suivante : « Pourquoi une contre-histoire des innovations énergétiques ? »

Pourquoi une contre-histoire des innovations énergétiques ?

Comment ré-interroger collectivement toutes les bonnes et folles idées du passé pour les mettre au service de notre futur commun ?

Rétrofutur, une contre-histoire des innovations énergétiques est l’ouvrage qui répertorie plus de soixante innovations énergétiques. C’est le travail de :

– Cédric Carles : designer et chercheur
– Thomas Ortiz : ingénieur et artiste
– Eric Dussert : coordinateur de la numérisation des imprimés à la BnF

http://www.rfi.fr/emission/20180924-pourquoi-contre-histoire-innovations-energetiques

“C’est très simple d’utiliser moins d’énergies fossiles”, Cédric Carles pour Globe Reporter

Cédric Carles et Thomas Ortiz sont tous les deux fondateurs du projet Paléo-énergetique, un projet collaboratif sur les innovations énergétiques du passé. Le projet ressuscite les techniques disparues sur une frise chronologique afin de sensibiliser sur notre capacité à innover. Ils ont répondu aux questions de Léticia Kendra de l’école Parc des Princes sur les énergies renouvelables.

marocpaleo